Aller au contenu principal
ban

Coalition pour la coopération dans le domaine des eaux transfrontalières

 Face à l'augmentation du stress hydrique dans les bassins fluviaux et les aquifères partagés, plus de 30 gouvernements et organisations décident qu'il est temps de faire plus !

 

Les terribles inondations et sécheresses survenues cette année dans la plupart des coins de la planète et l'impact qu'elles ont eu illustrent l'importance cruciale de l'eau dans tous les aspects de la société et de notre planète. Alors que la deuxième Conférence des Nations unies sur l'eau se tiendra du 22 au 24 mars 2023, des gouvernements et des institutions du monde entier se sont réunis pour former la Coalition pour la coopération dans le domaine des eaux transfrontalières. La Coalition, un partenariat multipartite composé de gouvernements, d'organisations intergouvernementales, d'organisations d'intégration régionale, d'institutions financières internationales, d'établissements universitaires et d'organisations de société civile, s'efforcera de souligner l'importance cruciale de la coopération en matière de ressources en eau partagées, indispensable en notre temps, pour garantir la sécurité de l'eau et le développement durable.

 

    Grâce à la diversité remarquable des membres qui soutiennent la coopération dans le domaine de l'eau transfrontalière en matière de politique, de gouvernance, de développement des capacités, de soutien technique et de financement, la Coalition vise à:

    • faire entendre la voix de la communauté de l'eau transfrontalière de manière unifiée,
    • démontrer et communiquer les avantages de la coopération transfrontalière dans le domaine de l'eau, tant pour les pays en amont et en aval que pour l'adaptation aux nouveaux défis climatiques,
    • donner un élan aux engagements concrets liés à la coopération dans le domaine des eaux transfrontalières,
    • catalyser le soutien pour initier, soutenir et approfondir la coopération en matière d'eau transfrontalière.


     

    Eric Tardieu, Secrétaire Général du Réseau international des organismes de bassins : “Dans un monde incertain et avec un climat changeant, le renforcement de la coopération pour la gestion des bassins transfrontaliers de nos lacs, rivières et aquifères est essentiel pour atteindre nos objectifs communs en matière d'eau, d'énergie, d'alimentation et de sécurité écologique dont nos sociétés dépendent. La coopération en matière d'eau transfrontalière est un accélérateur pour la réalisation de nos objectifs mondiaux de développement durable !" Grâce à la diversité remarquable des membres qui soutiennent la coopération dans le domaine de l'eau transfrontalière en matière de politique, de gouvernance, de développement des capacités, de soutien technique et de financement, la Coalition vise à: faire entendre la voix de la communauté de l'eau transfrontalière de manière unifiée, démontrer et communiquer les avantages de la coopération transfrontalière dans le domaine de l'eau, tant pour les pays en amont et en aval que pour l'adaptation aux nouveaux défis climatiques, donner un élan aux engagements concrets liés à la coopération dans le domaine des eaux transfrontalières, catalyser le soutien pour initier, soutenir et approfondir la coopération en matière d'eau transfrontalière. La coalition encouragera les pays et les organisations du monde entier à prendre des engagements concrets pour soutenir l'avancement de la coopération en matière d'eau transfrontalière. Ces engagements seront soumis en tant que contributions au programme d'action pour l'eau, l'un des principaux résultats de la conférence des Nations unies sur l'eau de 2023."

    La coalition encouragera les pays et les organisations du monde entier à prendre des engagements concrets pour soutenir l'avancement de la coopération en matière d'eau transfrontalière. Ces engagements seront soumis en tant que contributions au programme d'action pour l'eau, l'un des principaux résultats de la conférence des Nations unies sur l'eau de 2023.

    Olga Algayerova, Secrétaire général adjoint des Nations unies, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Europe des Nations Unies: "Plus de 3 milliards de personnes dépendent de l'eau qui traverse les frontières nationales. Cela fait de la coopération en matière d'eau transfrontalière un fondement essentiel de la paix, du développement durable et de l'action en faveur du climat. Pour accélérer la coopération en matière d'eau transfrontalière, il faut un large partenariat d'acteurs afin de placer cette question clé au premier plan de l'agenda mondial. Nous avons beaucoup à faire : du renforcement des cadres juridiques et institutionnels, notamment sur la base de la Convention des Nations Unies sur l'eau, au renforcement des capacités, à la mise à disposition de données, à l'augmentation des financements et au partage des connaissances. La CEE-ONU est fière d'être membre de la Coalition pour la coopération dans le domaine des eaux transfrontalières lancée aujourd'hui et encourage tous les gouvernements à annoncer leur engagement à rejoindre la Convention sur l'eau lors de la Conférence des Nations Unies sur l'eau de 2023."

    Saroj Kumar Jha, Directeur mondial du département Eau de la Banque mondiale: “L'amélioration de la coopération en matière de ressources en eau partagées est une condition préalable au développement, et à l'avancement du programme de lutte contre le changement climatique et des demandes d'une population croissante, tout en équilibrant les besoins des populations et de l'environnement. Le Groupe de la Banque mondiale s'engage à mettre davantage l'accent sur la coopération en matière de gestion des eaux transfrontalières, ce qui contribuera à promouvoir la paix et la stabilité et à renforcer la résilience climatique. Nous sommes prêts à travailler conjointement avec nos partenaires et à soutenir une coopération transfrontalière efficace."

     

    La Coalition a été lancée le 8 décembre 2022 lors du Sommet de l'ONU sur l'eau et les eaux souterraines à Paris, France, organisé par l'UNESCO. La Coalition comprend les organisations ou Etats suivants:

    • République dominicaine,
    • Estonie,
    • Finlande,
    • France,
    • Allemagne,
    • Hongrie,
    • Kazakhstan,
    • Namibie,
    • Pays-Bas,
    • Sénégal,
    • Slovénie,
    • Suisse,
    • Ouganda,
    • Banque interaméricaine de développement,
    • Organisation des États américains,
    • Banque mondiale,
    • Fonds pour l'environnement mondial,
    • CEE-ONU,
    • UNESCO,
    • PNUE,
    • PNUD,
    • CESAO,
    • FENU,
    • Centre international d'évaluation des ressources en eaux souterraines (IGRAC),
    • le Centre régional pour la gestion des eaux souterraines en Amérique latine et dans les Caraïbes,
    • Global Water Partnership (GWP),
    • IHE Delft Institute for Water Education,
    • International Network of Basin Organizations (INBO),
    • Stockholm International Water Institute (SIWI),
    • International Union for Conservation of Nature (IUCN),
    • Geneva Water Hub, EcoPeace Middle East,
    • l'Université de Kinshasa

     

    Informations complémentaires

    La Conférence des Nations Unies sur l'examen approfondi à mi-parcours de la mise en œuvre des objectifs de la Décennie internationale d'action, "L'eau pour le développement durable", 2018-2028, ou “Conférence des Nations Unies 2023 sur l'eau", se réunira à New York, du 22 au 24 mars 2023, conformément aux résolutions 73/226 et 75/212 de l'Assemblée générale des Nations Unies. L'un des dialogues interactifs de la Conférence des Nations unies sur l'eau 2023 sera consacré à "l'eau pour la coopération", notamment aux thèmes de la coopération transfrontalière et internationale dans le domaine de l'eau, de la coopération intersectorielle, y compris la coopération scientifique, et de l'eau dans l'agenda 2030. Les principaux résultats de la conférence de l'ONU sur l'eau de 2023 comprendront le programme d'action pour l'eau - un ensemble d'engagements volontaires pris par les gouvernements et les parties prenantes pour accélérer la mise en œuvre en vue d'atteindre l'objectif de développement durable 6 et d'autres objectifs et cibles liés à l'eau.