L’Hydrodiplomatie et le changement climatique
pour la paix au Moyen Orient

 
1er décembre 2015, Paris
 
Monsieur le sénateur Olivier Cadic en présence de Monsieur Arthur Nazarian, ministre de l’Energie et de l’eau du Liban, organise au Sénat ce colloque qui vise à explorer l’intérêt de prôner le concept de l’hydrodiplomatie afin d’assurer aux générations futures de la région du Moyen-Orient une eau abondante et de bonne qualité et favoriser la culture de l’eau pour la paix dans cette région.
 
 
il a été convenu qu’un colloque sur "l’hydrodiplomatie et le changement climatique pour la paix au Moyen Orient" sera organisé le 1er décembre à la veille de l’ouverture de la Cop21, qui comprendra aussi le lancement du livre édité par l’Unesco intitulé « Science diplomacy and transboundary water management : The Orontes River case ».
 
 
Nous estimons que ce colloque contribuera à relever les défis et à trouver les solutions aux questions que les citoyens du Moyen -Orient se posent continuellement :
 
  • Comment limiter les effets du changement climatique sur les pays du pourtour méditerranéen ?
  • Comment gérer durablement les maigres ressources hydriques dans la région ?
  • Comment assurer l’accès à une eau de qualité et en quantité suffisante aux populations ?
  • Comment habituer les usagers à des comportements économes dans leur utilisation de l’eau ?
  • Comment éloigner le spectre de la guerre de l’eau de la rive Sud-Est méditerranéenne en incitant les gouvernements à adopter une politique participative en matière de gestion des ressources hydrauliques ?
 
 
 
Nous vous remercions de bien vouloir confirmer votre participation en vous inscrivant en ligne :

Lettre au sénateur Cadic Lettre au sénateur Cadic
(PDF – 303.9 ko)
Note et programme Note et programme
(PDF – 1.1 Mo)
Date de mise en ligne : 5 novembre 2015
L'Hydrodiplomatie et le changement climatique<br />pour la paix au Moyen Orient

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]